DÉCOUVRIR

Écogîtes du lac Matagami : une œuvre immortelle sur une toile de maître

Rencontre avec Pierre Chevrier, copropriétaire du site d’hébergement insolite les Écogîtes du Lac Matagami

Bienvenue sur le vaste territoire d’Eeyou Istchee Baie-James. Vous vous apprêtez à vivre une expérience boréale grandiose, le temps d’un séjour qui vous propose oxygène et ressourcement.

Acceptez le dépaysement, et admirez les chefs-d’œuvre de la nature.

Glampsource a fait la connaissance de Pierre, copropriétaire des Écogîtes du Lac Matagami, avec Thi Trinh, établis tous les deux au 49e parallèle depuis 2007 et grands amoureux de la nature. Il nous a raconté le lac majestueux, les richesses du Nord, le territoire vierge et pur, et la générosité de la forêt. En sa compagnie, vous pourrez d’ailleurs partir à la découverte des plantes comestibles et des champignons sauvages. Les ressources sont infinies pour qui sait les reconnaître!

Inventez une expérience à votre image.

Les activités ne manquent pas! Les plus actifs opteront pour le kayak, le canot, la randonnée. Les expéditions vous donneront l’occasion de découvrir la faune et la flore.

Pour la détente ou la promenade, vous trouverez l’une des plus belles plages du Québec! Avec un lac d’une longueur de 44 km, et atteignant 14 mètres à son plus large, innombrables sont les plages désertes le bordant qui n’ont rien à envier aux plages du Sud. Le saviez-vous? Le climat d’été y est continental sec, et on bat souvent des records de température à Matagami, mais sans l’inconfort de l’humidité du Sud du Québec. Le lac, d’une beauté sauvage, est un spectacle en soi. Vous ne vous lasserez pas de l’explorer!

Besoin de faire le vide? Choisissez le bain en cèdre réchauffé par un bon feu de bois, le Sauna Baril, sec ou humide, ou éliminez toutes ces toxines avec une cure de bouleau. Chassons les tensions accumulées!

La forêt deviendra votre alliée, votre refuge, l’antidote à la vie de fou. Vous dormirez à poings fermés dans l’un des 3 chalets ou des 2 yourtes, où tout a été prévu pour votre confort. Les chalets sont munis d’un bain en cèdre accessible du balcon, et les yourtes, de 24 pieds de diamètre, ont toutes un accès direct et privé à la plage.

Que diriez-vous d’une formation de survie en forêt? De faire la découverte du Matsutake, un champignon unique? D’observer le caribou, le lynx, l’ours noir, le couguar? Ou encore de profiter des aurores boréales de septembre qui se reflètent sur le lac…

Et ce ciel qui change sans cesse, et tout cet espace autour de vous! C’est la destination idéale pour vous sentir seuls au monde, pour décrocher de tout! Avec 5 unités de glamping seulement, la cour est vaste!

Vision à long terme et amour du territoire

Thi Trinh, copropriétaire avec Pierre, est originaire du Vietnam et vit au Québec depuis 25 ans. Elle a tout de suite été séduite par la pureté de l’environnement, et frappée par le contraste avec ce qu’elle a connu au Vietnam, en raison de la guerre et de la pollution, notamment.

Pierre et elle accordent une importance particulière au développement durable. Ils abordent tous les aspects de leur site avec cette vision en tête, et chaque année, ils prennent le temps de réfléchir, pour adopter sans cesse les meilleures pratiques.

Leurs installations offrent tout le confort souhaité grâce à l’énergie solaire et éolienne. Ils comptent sur leur bâtiment énergétique, où se trouve un système d’énergie renouvelable : 28 panneaux solaires, 2 éoliennes, une banque de batterie au gel et un convertisseur de courant de 4000 watts. Pour l’eau, ils sont indépendants du système hydraulique de la ville et s’approvisionnent directement dans le lac. Ils recyclent, compostent et invitent chaque visiteur à vivre en harmonie avec cette nature si précieuse qui l’entoure. Belle invitation, impossible à refuser! Après tout, vous vous trouverez quand même l’un des derniers territoires vierges du monde!

Trouver sa passion au nord du 49e parallèle

Au départ, rien ne prédestinait Pierre à s’installer au bout du monde pour gérer cet Écogîte. Ce natif de la Rive-Sud de Montréal a grandi comme bien des enfants en se faisant répéter de faire attention aux champignons, qui sont tous toxiques! La nourriture se trouve à l’épicerie, la forêt est un grand mur vert d’inconnu…

Et pourtant!

Un jour, lors d’une initiation aux champignons sauvages, il a fait connaissance avec la forêt et la mer à Aguanish, sur la Côte-Nord, mais aussi avec les gens là-bas, qui profitent de chaque ressource. Aujourd’hui, c’est ce qu’il trouve le plus valorisant : cette meilleure connaissance de la nature, voir l’ensemble des ressources qu’elle offre, et surtout, partager tout cela avec les visiteurs. Selon lui, préserver cette culture authentique est essentiel. Ce n’est pourtant pas si loin dans notre histoire!

Cette richesse se trouve en abondance en Eeyou Istchee Baie-James, et elle n’attend que vous.

Mille mercis à Pierre, qui a mis des mots sur ce qu’il a créé dans son coin de paradis, et qui nous a donné envie de nous retrouver là où tout est vrai. Bien sûr, il restera quelques questions d’importance à régler : chalet ou yourte? Se coucher tôt ou se lever tard? Vin rouge ou blanc? Bah! Si on laisse parler notre instinct, tout devrait bien se passer.

PARTAGER

Marjolaine Quintal

Share on facebook
Share on linkedin

Rechercher votre destination et découvrez l'art de vivre en plein air.

Inscrivez-vous à notre infolettre et découvrez l'art de vivre en plein air.

Inscrivez-vous à notre infolettre et découvrez l'art de vivre en plein air.